Tout savoir sur les ratios de trésorerie

Temps de lecture: 9 min

Les ratios de trésorerie sont des indicateurs clés dans le pilotage d’une entreprise. Ce sont en effet des outils de gestion qui permettent d’analyser différents aspects comme l’activité, la rentabilité et la trésorerie de l’entreprise. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur les ratios de trésorerie.

A quoi servent les ratios de trésorerie (ou ratios financiers) ?

Les ratios de trésorerie indiquent le rapport entre deux variables financières d'une entreprise. Ils peuvent se présenter sous forme de coefficient, indice ou pourcentage. Ce sont des éléments utiles pour chaque dirigeant.

Généralement, les ratios financiers servent à :

  • Analyser l’équilibre financier
  • Analyser la rentabilité

Analyse de l’équilibre financier

Dans ce genre de cas, les ratios de trésorerie permettent de faire une analyse de la solvabilité d’une entreprise. De plus, ils permettent également de contrôler l’autonomie financière, le délai de paiement des créances clients, etc. En somme, les analyses sont réalisées principalement sur les points en rapport au bilan comptable.

Analyse de la rentabilité

L’analyse de rentabilité par les ratios de trésorerie se fait par des données dans le compte de résultat. Ces données sont : le taux de marge commerciale, le résultat net, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation (EBE),etc.

Les différents ratios de trésorerie

Le ratio de liquidité

Le ratio de liquidité permet d’analyser le montant des liquidités d’une entreprise. Le résultat d’analyse permet de voir si vous arrivez à respecter vos engagements et d’avoir un aperçu global de la santé financière de l’entreprise. Il offre ainsi la possibilité d’analyser votre capacité à régler vos dettes à court terme.

Le ratio de liquidité générale évalue la capacité à respecter les engagements financiers à court terme grâce à des liquidités. Le calcul se fait en divisant l’actif à court terme par le passif à court terme.

Le ratio de liquidité relative évalue la capacité à obtenir un accès rapide à des liquidités pour satisfaire des besoins imminents. Il est calculé en divisant l’actif à court terme (hormis les stocks) par le passif à court terme (hormis la tranche de la dette à long terme se terminant à moins d’un an).

Un ratio assez bas indique que vous avez du mal à respecter les engagements. Cela signifie également que vous ne pouvez pas profiter d’opportunités nécessitant un accès rapide à des liquidités.

Un ratio élevé signifie par contre que le capital de l’entreprise n’est pas utilisé de manière optimale. Ceci peut vous pousser à investir la grande majorité de votre capital dans des projets qui optimisent la croissance de l’entreprise.

A lire aussi : Tout savoir sur le quick ratio

Le ratio de solvabilité

Le ratio de solvabilité est un indicateur clé de la santé financière de l’entreprise. Il traduit sa capacité à respecter ses engagements financiers ou la capacité à régler ses dettes par la vente de ses actifs, en cas de liquidation. On peut distinguer différents types de ratio dans ce cas :

  • Ratio d’autonomie financière : indique le niveau d’endettement de l’entreprise. Il est évalué en divisant les capitaux propres par le total du bilan. Il permet de voir l’importance des fonds propres comparés aux ressources générales.
  • Ratio d’indépendance financière : analyse l’équilibre financier de l’entreprise. Le ratio est calculé en divisant les capitaux propres par les capitaux permanents.
  • Ratio de capacité de remboursement : évalue le niveau d’importance des échéances annuelles des dettes sur les ressources internes. Il est calculé en divisant la capacité d’autofinancement de l’entreprise par l’ensemble des annuités de remboursement de ses emprunts à moyen terme. La valeur du ratio doit être au moins égale à 2. Cela démontre effectivement que l’entreprise a la capacité de régler ses emprunts deux fois plus vite que ce qui est indiqué dans les contrats.

Le délai moyen de règlement des fournisseurs en jours

Le délai moyen de règlement fournisseur est un ratio de trésorerie qui permet d’analyser le délai de règlement des factures par les fournisseurs. Le calcul se fait ainsi par la formule suivante :

Délai de règlement fournisseurs = (dettes fournisseurs x 360) / total des achats TTC.

La valeur de ce ratio ne doit être ni trop élevé ni trop bas. Il faut savoir qu’un long règlement des factures fournisseurs (au-delà de 30 jours) indique des problèmes de trésorerie au niveau de l’entreprise. Néanmoins, un délai trop court n’est pas non plus une bonne chose pour la trésorerie. L’entreprise ne peut effectivement pas profiter des délais de règlement proposés par les fournisseurs.

Si le délai moyen de paiement des fournisseurs est trop court, vous pouvez adopter les solutions suivantes :

  • Négocier des délais plus longs
  • Exiger des délais plus courts pour être payé rapidement
  • Accélérer les paiements des clients grâce à différentes solutions (escompte, affacturage…)
  • Limiter les stocks
  • S’accorder une augmentation des prix contre des délais de paiement rallongés
  • Négocier un découvert autorisé avec votre banque

A lire aussi : Tout savoir sur le Days Sales Outstanding

Le délai moyen des encaissements clients en jours

Le délai moyen des encaissements clients est le nombre moyen de jours passés avant que les clients règlent la facture. Le calcul de ce délai s’effectue avec la formule suivante :

Délai moyen des encaissements clients = (créances clients x 360) / chiffre d’affaires TTC.

Pour optimiser la rapidité des encaissements clients, il est recommandé d’instaurer des politiques de crédit plus précises. Vous pouvez aussi élaborer des procédures de recouvrement efficaces. Vous pouvez par exemple persuader le client de payer à temps en leur accordant un rabais ou en leur proposant des mesures incitatives.

D’ailleurs, il est conseillé de comparer vos politiques à celles qui sont en usage dans votre secteur d’activité. Ceci permet de rester concurrentiel sur le marché. Ce ratio financier démontre ainsi l’efficacité de la politique de recouvrement de votre entreprise.

A lire aussi : Tout savoir sur le délai de recouvrement

Le fonds de roulement net global

Le fonds de roulement net global (FRNG) est un ratio de trésorerie qui permet à une entreprise de voir que ses actifs immobilisés sont financés par des ressources à long terme. Le calcul de ce ratio est réalisé en fonction de la formule suivante :

Fonds de roulement net global = ressources stables – emplois stables.

Mais le FRNG peut être aussi calculé râce à la formule suivante :

FRNG = actifs circulants – dettes à court terme.

Ce ratio indique la plus-value d’argent restant après que les emplois stables et les investissements réalisés par ressources stables aient été financés. Cela concerne ainsi la réserve d’argent utilisable afin de répondre aux imprévus.

Le calcul du FRNG doit être réalisé afin d’analyser la pérennité et la santé financière de l’entreprise :

  • Si le FRNG est positif, l’entreprise est solvable et bénéficie d’une marge de sécurité en cas d’imprévus. L’excédent peut être ainsi utilisé pour le financement du besoin en fonds de roulement.
  • Si le FRNG est négatif, les ressources financières de l’entreprise ne peuvent couvrir ses investissements. Celle-ci n’a alors pas la capacité de couvrir son besoin en fonds de roulement.

Le besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement est un outil qui permet d’évaluer la différence de fonds entre l’instant où les clients paient l’entreprise et l’instant où cette dernière réalise ses dépenses. La formule qui permet de l’obtenir est :

Besoin en fonds de roulement = stock moyen + créances clients – dettes

Le stock moyen représente le stock minimum nécessaire pour la bonne marche de l’activité de l’entreprise (matières premières, produits…). Les créances clients représentent les montants facturés mais qui n’ont pas encore été payés. Les dettes correspondent aux dettes fournisseurs, fiscales ou encore sociales.

Il est nécessaire de faire le calcul du besoin en fonds de roulement tous les ans. C’est effectivement un élément-clé de la comptabilité car il permet d’avoir un aperçu global de la santé financière de l’entreprise. Il permet aussi de voir si la trésorerie est bien équilibrée.

Il représente le montant nécessaire à une entreprise pour faire face à ses difficultés de trésorerie à court terme. De plus, il permet également de payer les dépenses en attendant le règlement de facture des clients.

Il faut savoir qu’un client peut ne pas toujours payer ses factures à temps. L’entreprise doit alors avoir de la trésorerie lorsque cela arrive.

Ce ratio est indispensable pour la gestion des activités de l’entreprise et aussi pour pallier les difficultés de trésorerie. Avec le besoin en fonds de roulement, vous pouvez anticiper les problèmes issus d’un décalage d’un cycle d’exploitation.

La trésorerie nette

Ce ratio correspond à l’ensemble de la trésorerie restant après le financement d’un cycle d’exploitation. Il permet d’avoir un aperçu sur le montant disponible à un moment précis (capitaux permanents). La trésorerie nette représente ainsi la différence entre les montants sur le compte bancaire et les dettes bancaires à court terme.

La formule de calcul de la trésorerie nette est :

Trésorerie nette = fonds de roulement net global – besoin en fonds de roulement.

Mais ce ratio peut être également calculé avec la formule suivante :

Trésorerie nette = disponibilités – dettes financières à court terme.

Les disponibilités représentent la trésorerie positive alors que les dettes désignent la trésorerie négative.

Faire une analyse régulière de la trésorerie nette permet de voir, en cours d’année, si l’entreprise fait face à des difficultés de trésorerie. C’est d’ailleurs un système de gestion qui permet de contrôler l’équilibre financier de l’entreprise.

Le calcul de la trésorerie nette doit se faire avant d’investir dans un projet d’entreprise. Ceci permet de garantir la viabilité du projet et d’élaborer le prévisionnel financier du business plan. Évaluer la trésorerie nette permet aussi d’optimiser les stratégies et les objectifs de l’entreprise à long terme.

Le délai de rotation des stocks

Le délai de rotation des stocks est un outil qui permet d’évaluer la vitesse de rotation des stocks. Le calcul de ce ratio se fait grâce à la formule suivante :

Délai de rotation des stocks = (stock moyen de l’exercice x 360) / prix d’achat des produits

Il permet ainsi d’analyser la fréquence où les stocks se renouvellent (en jours) :

Plus le délai est élevé et plus l’entreprise a du mal à écouler ses stocks. Elle peut aussi faire face à des difficultés dans la gestion des approvisionnements ou subir un sur-approvisionnement.

Si le délai est faible, il y a une bonne gestion des stocks par l’entreprise. Cela peut être dû à une optimisation des ventes ou une gestion parfaite des approvisionnements. Avec un faible ratio, cela signifie que l’entreprise a une bonne activité économique.

Un long délai de rotation des stocks ne signifie toutefois pas qu’il y a toujours un problème. Mais pour avoir plus de garantie, vous pouvez comparer ce ratio à vos concurrents dans le secteur.

A lire aussi : Tout savoir sur le ratio de rotation

Quel ratio analyser pour votre entreprise ?

Dans le monde de la finance, il existe plusieurs types de ratio financier. Il est donc nécessaire de choisir les plus pertinents pour avoir une meilleure gestion de trésorerie.

Il faut d’abord voir les ratios généralement utilisés dans le secteur et par les entreprises concurrentes. Vous devez également déterminer les éléments essentiels pour votre entreprise : délai de règlement, taux de rentabilité, marge brute… Ces éléments varient selon le secteur.

Enfin, vous devez choisir les ratios financiers à analyser en fonction des documents financiers que dispose l’entreprise. C’est grâce à ces analyses que vous pouvez voir les ratios à analyser pour votre entreprise.

En conclusion, il est indispensable de gérer parfaitement la trésorerie pour investir dans un projet ou pour développer l’entreprise. Afin d’avoir une bonne gestion de trésorerie, vous devez analyser les ratios financiers présentés précédemment. Chacun de ces ratios a son importance et doit être analysé pour faire face aux difficultés.

Pour maîtriser vos besoins de trésorerie et éviter tout frein majeur dans le développement de votre entreprise, il existe une solution performante : vous équiper d’un logiciel de gestion de trésorerie.

Testez-le gratuitement !

Blog CTA   FR


S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi