Besoin en Fonds de Roulement (BFR) : définition

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est un indicateur comptable et financier qui permet d'évaluer le financement à court terme d'une entreprise. Il mesure les décalages de flux de trésorerie entre les encaissements (= entrées d’argent) et les décaissements (=sorties d’argent) d’une entreprise. La définition du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est utile aux dirigeants, DAF, comptables et responsables financiers des entreprises.

Définition, calcul, interprétation, différence avec le fonds de roulement : retrouvez les principes fondamentaux du BFR dans cet article.

Définition du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

En général, une entreprise doit dépenser de l’argent pour en gagner. Par exemple, dans le cas d’une entreprise industrielle, elle achète des matières premières afin de les transformer puis de les vendre ; dans le cas d’une entreprise de commerce, elle achète des produits, les stocke et les revend ; une entreprise de services va exécuter une tâche pour un client puis va le facturer, etc. Cela crée un décalage de trésorerie : à l’instant T, l’entreprise n’a pas les mêmes flux d’argent entrants et sortants.

Blog - BFR - cycle d'exploitation

Le calcul du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) permet de mesurer ce décalage entre stocks et créances clients d’une part, et dettes aux fournisseurs d’autre part.

Définition et usage du BFR en comptabilité

En comptabilité, la notion de Besoin en Fonds de Roulement (BFR) correspond à la différence entre actifs d'exploitation (hors immobilisations et actifs financiers) et dettes d'exploitation (hors dettes financières). Le besoin en fonds de roulement correspond donc aux fonds mobilisés lors du cycle d’exploitation. En vocabulaire comptable, on parle aussi de besoin de financement de bas de bilan.

Le besoin en fonds de roulement (BFR) se calcule grâce au bilan comptable. L’actif du bilan est composé de 2 grandes catégories : l’actif immobilisé et l’actif circulant. Pour mesurer le BFR, on ne sert pas des immobilisations, on ne retient que des emplois de court terme, à savoir le stock et en-cours + les créances (c’est à dire les factures que les clients n’ont pas payé au moment du bilan) + les autres créances (par exemple, la TVA déductible que l’on n’a pas encore récupérée).

Définition et usage du BFR en finance

Pour la fonction finance, le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) correspond au besoin de financement à court terme. L’activité de l’entreprise entraîne des variations cycliques de flux de trésorerie à court terme, dues aux dépenses et aux entrées d'argent. Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) représente la somme d’argent nécessaire pour compenser ce décalage de trésorerie.

En gestion financière, plus précisément au moment de faire le bilan fonctionnel, on peut analyser le BFR d’exploitation (lié à l’activité courante de l’entreprise) ou le BFR hors exploitation (lié à des événements exceptionnels).

La fonction finance de l’entreprise va donc utiliser le calcul du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) pour déterminer les besoins en financement à court terme et définir les sources de financement de trésorerie.

Définition et usage du BFR pour le dirigeant

Pour le dirigeant, le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est un indicateur indispensable de la santé financière de l’entreprise. C’est un élément important du business plan au moment du lancement d’une entreprise : la mauvaise estimation du BFR est une des principales causes d’échec des jeunes entreprises.

Le BFR doit aussi être calculé régulièrement au cours de la vie d’une entreprise : un BFR qui augmente doit être surveillé de près car il peut être le signe avant-coureur de difficultés de trésorerie pouvant aller jusqu’à la faillite.

A lire aussi : BFR élevé : comment anticiper et mieux gérer sa trésorerie ?

Mesure du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) d’une entreprise se calcule sur la base du bilan comptable annuel (ou bilan prévisionnel dans le cas d’un lancement d’entreprise).

Formule de calcul du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Voici la formule de calcul du besoin en fonds de roulement :

BFR = actif circulant hors trésorerie - passif circulant hors trésorerie

Soit :

BFR = Stocks en cours + Clients et comptes rattachés – Fournisseurs et comptes rattachés – Dettes fiscales et sociales

Unité de mesure du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

L’unité de mesure du BFR est monétaire. Il se calcule donc dans la devise de référence que vous utilisez. Le montant du BFR est annuel, il correspond à une moyenne calculée sur toute la période de l’exercice comptable concerné.

Pour être plus représentatif, le BFR est souvent exprimé en nombre de jours de chiffre d’affaires. Pour obtenir ce ratio, on divise le résultat obtenu par le chiffre d’affaires annuel HT de l’entreprise et on le multiplie par 360 :

BFR en jours de CA = actif circulant – passif circulant x 360 / CA HT

Le résultat obtenu permet au dirigeant de savoir combien de temps de travail il lui faut pour financer l’activité de son entreprise.

Interprétation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Blog - BFR - positif ou négatif

Le calcul du BFR peut indiquer un résultat négatif, positif ou nul. Chacun des trois cas reflète une situation différente :

  • BFR négatif : les ressources de l’entreprise sont supérieures à ses dettes, elle dégage donc une marge qui va nourrir sa trésorerie nette.
  • BFR nul : cela signifie que l'actif circulant et le passif circulant s’équilibrent, il n’y a pas de besoin de financement à court terme ni de marge de trésorerie.
  • BFR positif : l'entreprise doit financer ses besoins à court terme en utilisant son fonds de roulement ou en ayant recours à des ressources financières complémentaires.

La situation la plus fréquente pour les entreprises est d’avoir un BFR positif. L’enjeu alors pour le dirigeant est d’éviter qu’il augmente et de l’optimiser afin qu’il reste dans la moyenne des entreprises du même secteur. Parfois, le BFR peut être structurellement élevé : il s’agit alors de trouver les bonnes méthodes de gestion de trésorerie pour l’anticiper au mieux.

BFR et fonds de roulement

Différence entre BFR et fonds de roulement

Besoin en Fonds de Roulement (BFR) et Fonds de Roulement (FR) sont deux notions différentes, à ne pas confondre.

  • Le besoin en fonds de roulement détermine le besoin de financement à court terme de l’entreprise. Le BFR est en rapport direct avec le cycle d'exploitation, l'activité de l’entreprise.
  • Le fonds de roulement représente les ressources disponibles à moyen ou long terme (hors chiffre d’affaires) qui permettent à l’entreprise de couvrir ses charges d’exploitation courante. Le fonds de roulement concerne les immobilisations (machines, bâtiments) qui permettent de produire et d'avoir une activité.

Calcul du Fonds de Roulement (FR)

Le fonds de roulement est calculé pour déterminer si les capitaux à long terme, qui comprennent les capitaux propres et les emprunts à long terme, sont suffisants pour financer l'actif immobilisé.

Il existe 2 méthodes pour calculer le fonds de roulement :

  • À partir des éléments du bas de bilan : Fonds de roulement = Actifs circulants – Dettes à court terme
  • À partir des éléments du haut de bilan : Fonds de roulement = Capitaux permanents – Actifs immobilisés Soit : Fonds de roulement = Ressources stables (capital + résultat + dettes + provisions pour charges) – Immobilisations brutes

Analyse du Fonds de Roulement (FR)

Comme le BFR, le calcul du fonds de roulement peut indiquer un résultat négatif ou positif.

  • Fonds de roulement positif : cela signifie que les capitaux et emprunts à long terme permettent de financer les actifs immobilisés, et que l’entreprise est en bonne santé financière.
  • Fonds de roulement négatif : cela signifie que l’entreprise ne dispose pas de suffisamment de ressources pour couvrir ses charges d’exploitation. Elle finance donc ses immobilisations par des dettes à court terme. On dit que l’entreprise est sous-capitalisée lorsqu’elle montre un fonds de roulement négatif.

Rapport entre BFR et fonds de roulement

Si le BFR est positif, le fonds de roulement (s’il est positif et supérieur au BFR) va être un recours, un moyen de financement à court terme. Le fonds de roulement finance donc le BFR.

L'excédent représente la trésorerie que la société possède. Ainsi : Trésorerie = BFR - FR

Si le fonds de roulement est positif mais inférieur au BFR, l'entreprise devra trouver d’autres solutions de financement à court terme, tels que le découvert bancaire, l’apport en comptes courants ou la cession de créances.

Vous aimerez aussi