Fonds de roulement : Tout ce qu’il faut connaître !

Fonds de roulement et trésorerie sont intimement liés. L'entreprise ne peut fonctionner correctement que si elle bénéficie d’un minimum de fonds disponibles pour financer son activité d’exploitation : achat de matières premières, créances clients… C’est ici qu’entre en jeu le fonds de roulement, c'est-à-dire le “bas de laine” de votre entreprise !

Qu’est-ce que le fonds de roulement ? Quelles sont les pierres angulaires d’un fonds de roulement sain ? Comment le calcule-t-on ? Retrouvez les principes fondamentaux du FR dans cet article.

Au sommaire de cet article :

Fonds de roulement : définition

Le fonds de roulement (FR) est une notion comptable dont le rôle consiste à démontrer comment s’utilise l’argent d’une entreprise, sous un angle chiffré. Cet indicateur représente concrètement les ressources disponibles d’une entreprise, pour régler ses dépenses courantes (fournisseurs, salariés, charges de fonctionnement) avant de percevoir le paiement de ses clients.

Fonds de roulement net global (FRNG)

Également connu sous fonds de roulement net global (FRNG), le fonds de roulement constitue le capital que vous utilisez pour faire face à vos obligations financières au quotidien.

Avoir une visibilité sur le fonds de roulement vous permet de diriger votre entreprise de manière plus performante. Ainsi, vous connaissez en amont votre capacité à absorber des dépenses sans recourir à un emprunt. Concrètement, garder un œil sur cet indicateur permet de financer les investissements incontournables à votre activité de manière durable.

Origines du Fonds de roulement

À l’origine, la notion de fonds de roulement était utilisée pour juger de la solvabilité de l’entreprise et se mesurait en faisant la différence entre ses actifs les plus liquides (stocks, créances et disponibilités) et ses dettes à court terme ou en faisant la différence entre ses ressources à long terme (capitaux propres et emprunts) et ses immobilisations. Si cette différence était positive, on considérait que l’équilibre financier de l’entreprise était satisfaisant.

Dans les années 1970, l’analyse de l’équilibre financier s’est affinée. Pour juger de l’équilibre financier, on s’est mis à comparer le montant ainsi calculé du fonds de roulement, au montant du besoin de financement récurrent généré par le fonctionnement courant de l’entreprise : ce que l’on a appelé le besoin en fonds de roulement (BFR).

À quoi sert le fonds de roulement ?

De nos jours, cet instrument comptable mesure les ressources possédées à moyen et long terme par l’entreprise pour financer son exploitation courante, hors chiffre d’affaires.

Il donne une idée précise de la santé financière de votre entreprise afin d’assurer une gestion sereine et construire votre stratégie de développement. Pour optimiser la trésorerie, ce “matelas” doit rester en permanence adapté au cycle d’exploitation de votre activité.

Point essentiel à retenir : le montant du fonds de roulement doit permettre de couvrir partiellement le besoin en fonds de roulement (BFR) afin d’appuyer et conserver le cycle d’exploitation.

À lire aussi : BFR élevé : comment anticiper et mieux gérer sa trésorerie ?

Fonds de roulement VS besoin en fonds de roulement

Même si ces deux notions sont clés pour l’entreprise, elles demeurent à la fois liées et distinctes.

  • Le besoin en fonds de roulement désigne le besoin de trésorerie d’une entreprise à un instant T.
  • Le fonds de roulement quant à lui, sert à définir si les capitaux à long terme sont suffisants pour financer l’actif immobilisé (biens durables).

Fonds de roulement

Le fonds de roulement est lié au bilan alors que le besoin en fonds de roulement est en lien avec le financement à court terme d’une entreprise.

Pour bien comprendre :

  • Besoin en Fonds de Roulement : montant nécessité par l’entreprise pour assumer ses dépenses d’exploitation ;
  • Fonds de Roulement : somme détenue par l’entreprise pour assurer des dépenses d’exploitation.

À lire aussi : Qu'est-ce que le Besoin en Fonds de Roulement ?

Quand calculer son fonds de roulement ?

Le calcul d’un fonds de roulement s’avère nécessaire dans trois cas de figure précis :

  • Lors de la création d’entreprise : il permet de fixer de manière suffisante le capital social nécessaire et le montant des emprunts bancaires à effectuer.
  • À des périodes spécifiques de la vie d’une entreprise : avant le lancement de nouveaux produits, pour anticiper l’ouverture d’un point de vente, avant une phase de recrutement…
  • À la revente d’une entreprise : dans ce contexte le calcul du fonds de roulement vous permet d’attester le dynamisme financier, mais également de pouvoir estimer le prix de cession le plus cohérent.

Les formules de calcul du fonds de roulement

Le fonds de roulement se calcule sur la base des informations mentionnées dans le bilan comptable. Le bilan recense les actifs et passifs de votre entreprise.