Faire appel à des business angels pour financer un projet innovant : comment s’y prendre ?

Temps de lecture: 8 min
FR - Business Angel

Une levée de fonds est souvent indispensable au développement d’une startup. Pour vous aider à financer un projet innovant, vous pouvez dans certains cas contacter des business angels. Ce sont des personnes qui investissent dans des entreprises pour les aider à se développer et en tirer des bénéfices. Outre des fonds, les business angels apportent à de nouveaux entrepreneurs un savoir-faire et une expérience qui peuvent aider un concept novateur à être déployé plus rapidement.

C’est quoi un business angel ?

Littéralement, un business angel est un ange des affaires. En français, on parle aussi d’investisseur providentiel. Concrètement, un business angel est une personne physique qui investit personnellement dans une entreprise afin de l’aider à développer un projet entrepreneurial.

Ainsi, les business angels s’engagent en nom propre dans l’entreprise investie. Ce qui les distingue des fonds d’investissement constitués de plusieurs actionnaires. Les business angels se différencient également des crowdfunders qui apportent des capitaux moindres et sont, de ce fait, plus nombreux à investir dans l’entreprise.

Dans quels cas faire appel à un business angel ?

Les business angels peuvent être sollicités par des entrepreneurs à toutes les étapes d’un projet. Toutefois, les entrepreneurs font généralement appel à eux lorsqu’ils ne sont plus en mesure de financer le projet avec leurs fonds propres. A ce stade de développement, la startup dispose généralement d’une preuve de concept (proof of concept) qui permet de démontrer sa faisabilité (un prototype, une réalisation expérimentale…).

Pour développer un concept innovant

Les business angels investissent en général dans des projets innovants à fort potentiel. Via leur participation au capital de l’entreprise, ils cherchent en effet à dégager rapidement une plus-value substantielle.

La plupart du temps, ce sont des entrepreneurs qui ont eux-mêmes travaillé sur des projets innovants. Avec le patrimoine dégagé, ils ont choisi de financer des startups pour favoriser leur croissance et en tirer des bénéfices.

Outre le capital financier, un business angel peut donc apporter son expertise en matière de gestion et finances et un savoir-faire dans certains secteurs d’activité. Les business angels peuvent aussi mobiliser leur réseau professionnel afin de faciliter le développement de l’entreprise et du projet.

Pour des besoins en financements conséquents et parfois risqués

Recourir à un business angel est une solution intéressante pour lever des fonds lorsque les besoins en financement sont importants. En particulier si les risques empêchent l’entrepreneur de bénéficier seul d’un prêt bancaire.

Dans ce cas, l’investisseur providentiel peut servir en quelque sorte de caution morale pour faciliter l’obtention d’un emprunt bancaire en complément. Les fonds investis par les business angels sont variables, mais s’échelonnent souvent entre 100 000 euros et 1 million d’euros.

Comment convaincre un business angel d’investir dans votre projet ? Les critères importants

Nous l’avons dit, les business angels investissent sur des projets à forte croissance.

Pour estimer la capacité de l’entreprise à atteindre ces objectifs de croissance, ils vont donc se concentrer sur différents aspects de votre projet :

  • l’attractivité du marché : votre clientèle cible, la taille du marché et son potentiel d’expansion, l’adéquation entre le prix de vos produits et le pouvoir d’achat de vos clients, les coûts d’acquisition de nouveaux clients ;
  • l’intérêt du marché pour votre offre : la capacité des produits à répondre à un besoin ou une problématique, la concurrence présente sur le marché, la différenciation de votre offre par rapport à l’existant ;
  • le potentiel de l’entreprise : son business model, l’équipe de management et sa capacité à couvrir les fonctions clés dans l’entreprise…

Tous ces éléments à inclure dans votre business plan vont être passés au crible par les business angels. Selon leur perception du projet et la capacité des équipes à répondre aux objectifs, ils décideront d’investir ou non dans l’entreprise. L’expérience du business angel dans un secteur d’activité peut compter également dans sa décision d’investir sur le projet.

Les étapes indispensables avant de contacter un business angel

Poser les fondations du projet

Dans tous les cas, l’entreprise qui sollicite le financement d’un business angel doit exister juridiquement. Ce qui signifie que les statuts juridiques définissant l’objet de la structure doivent avoir été déposés.

Lorsque le projet consiste à développer une solution innovante, il faut également avoir effectué un dépôt de brevet à l’Institut National de la Protection Intellectuelle (INPI) pour protéger l’invention.

Enfin, la rédaction d’un business plan est indispensable. Ce document est essentiel pour établir une demande de financement auprès des business angels. Plus largement, il va vous servir à convaincre vos investisseurs de la pertinence et de l’attractivité de votre projet.

Il comprend :

  • un executive summary qui résume le projet ;
  • une présentation du porteur de projet et ses équipes ;

une partie consacrée au modèle économique du projet (marché, clientèle visée, produits…) ; une partie financière composée d’un plan de financement (initial et à 3 ans), d’un compte de résultat, d’un plan de trésorerie indiquant les besoins en fonds de roulement et de plusieurs indicateurs comme le seuil de rentabilité…

Évaluer le besoin en financement

La rédaction du business plan est fondamentale pour définir vos besoins en financement. Selon vos objectifs de croissance, vous devez exposer tous les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les résultats attendus, et les chiffrer dans la partie financière du business plan.

Par exemple, refondre votre site web, recruter des commerciaux, lancer des campagnes marketing… Chaque ligne budgétaire doit être estimée au plus juste et détaillée dans le business plan.

Savez-vous comment mieux anticiper votre trésorerie pour gagner en visibilité et vous dégager du temps ? Découvrez dans ce guide toutes les méthodes et astuces pour anticiper votre trésorerie grâce au plan de trésorerie : CTA-blog-V4-WP-anticiper-sa-tresorerie

Comment trouver des business angels en France ?

Il n’existe pas d’annuaire des business angels en France. Vous pouvez toutefois solliciter l’aide d’un investisseur providentiel par le biais de différents réseaux ou services de mise en relation qui peuvent être généralistes ou spécialisés, à vocation nationale ou régionale.

France angels

C’est la Fédération nationale des Business Angels français. Fondé en 2001 sous statut associatif, France Angels fédère et représente aujourd’hui plus de 60 réseaux de business angels ainsi que des investisseurs providentiels individuels. Son rôle est aussi de promouvoir le rôle majeur occupé par les business angels dans la création d’entreprises.

EuroQuity

Créé par BPI France en partenariat avec KfW, ce service web vise à développer les relations entre sociétés de croissance et investisseurs. Pour l’utiliser, il faut créer un profil utilisateur sur la plateforme, présenter son activité et préciser ses besoins. Il est ensuite possible de postuler pour intégrer différentes communautés.

Femmes business angels

Unique réseau féminin en France, c’est aussi le 1er réseau de femmes business angels en Europe. Femmes business angels réunit près de 150 femmes ayant choisi d’investir dans la création et le développement de start-ups à fort potentiel. Les entreprises accompagnées peuvent être dirigées par des femmes, mais aussi des hommes.

Lyon Métropole Angels

300 investisseurs privés sont regroupés au sein de cette fédération basée dans la métropole lyonnaise. Ces business angels participent au développement local de l’agglomération. Plusieurs réseaux y sont représentés : Lyon Angels, Arts et Métiers Alumni, EM Lyon Alumni, Health Angels Rhône-Alpes, Insa Angels…

Retrouvez dans cet ebook une compilation des 16 outils fintech pour vous aider à piloter vos finances : 16 solutions fintech pour vous aider à piloter vos finances

Le Top 10 des business angels français en 2022

Fin 2021, Angelsquare a établi pour le magazine Challenges un classement des 30 business angels français les plus actifs depuis 2020. Voici le top 10 premiers business angels :

  • Pierre-Edouard Stérin : concepteur du coffret Smartbox et fondateur du fonds Otium Capital ;
  • Xavier Niel : fondateur de Free et président du groupe Iliad ;
  • Bruno Rousset : Président du Conseil de surveillance chez Evolem ;
  • Michael Benabou : Président de la Financière Saint James ;
  • Thibaud Elzière : Fondateur d’eFounders ;
  • Pauline Duval : Directrice Générale du Groupe Duval ;
  • Olivier Brourhant : CEO de Mantu et Managing Partner d’Aonia Ventures ;
  • Thibault Poutrel : Business Angel ;
  • Julien Lopizzo : Président de 777 Corp ;
  • Dominique Romano : Président fondateur de Guibor.

Consultez le classement Angelsquare 2021 pour en savoir plus.

Organiser la levée de fonds

Comment solliciter l’aide d’un business angels ?

Pour faire appel à un business angel, il faut d’abord déposer un dossier de financement sur une plateforme dédiée. Le dossier se compose généralement d’une présentation du projet et un résumé du business plan (executive summary) établi sur une durée de 18 mois.

Les projets sont ensuite examinés sur la base du dossier transmis. En cas de sélection, les entrepreneurs viennent présenter oralement le projet devant un jury constitué de business angels. Si un ou plusieurs business angels sont intéressés, ils peuvent poursuivre l’examen du dossier puis entamer des négociations avant de s’accorder sur les conditions d’entrée au capital. En cas d’accord, les fonds sont délivrés après signature d’un pacte d’actionnaire.

Combien de temps prévoir avant le versement effectif des fonds ?

Entre 9 mois et 18 mois peuvent être nécessaires pour mener à bien une levée de fonds. C’est donc un travail de longue haleine à anticiper longtemps à l’avance pour bénéficier du financement au bon moment.

La rédaction du business plan peut déjà prendre jusqu’à 3 mois. 5 à 9 mois peuvent ensuite s’écouler entre le dépôt du dossier et la signature d’une lettre d’intention. Comptez alors encore un mois pour la finalisation du dossier d’investissement et le versement effectif des fonds.

Retrouvez tout ce qu'il y a à savoir sur le budget prévisionnel dans ce grand guide pratique : CTA-blog-V4-WP-budget-previsionnel

Utiliser Agicap pour monter votre dossier

Avec la solution Agicap, vous pouvez construire un prévisionnel à partir de l’historique de votre trésorerie et vos encours. Vous pouvez ensuite le faire évoluer selon vos besoins en créant différents scénarios pour simuler l’impact de vos investissements sur la trésorerie.

C’est toute une partie de la réalisation du business plan qui peut ainsi être simplifiée en vue d’une demande de financement auprès de business angels. Testez-le gratuitement !

CTA Blog Agicap

S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi