7 conseils pour gérer sa trésorerie multi-devises

Temps de lecture: 5 min

Si votre entreprise est présente à l’international, ou si vous voulez développer votre activité à l’étranger, vous devez être attentif à la gestion des devises. Selon les pays concernés et la structure de vos échanges commerciaux, les risques liés au change peuvent en effet être importants et affecter votre trésorerie.

Des solutions existent toutefois pour faciliter la gestion de vos transactions dans un contexte international. Dès lors, comment s’y prendre pour limiter les risques liés au change sur les marchés financiers ? Quels sont les points de vigilance à respecter pour avoir des échanges commerciaux sécurisés à l’international ? Voici nos conseils pour garder une gestion de trésorerie saine dans un contexte multi-devises.

Évaluer votre exposition au risque de change selon la monnaie

Dès qu’une entreprise effectue des transactions en devises étrangères, elle est soumise au risque de change. Sa sensibilité aux fluctuations de la monnaie dépend d’abord des devises concernées.

Si votre entreprise opère en Russie et que le rouble s’effondre du jour au lendemain, c’est dangereux pour la rentabilité de vos activités. Certaines devises sont toutefois moins exposées, comme le franc suisse, par exemple. Si vous êtes présent dans plusieurs pays, vous devez donc vous intégrer dans la gestion de votre trésorerie la volatilité des devises utilisées.

Étudier l’impact du change sur vos opérations en devises étrangères

Pour mesurer les conséquences des variations du change sur la rentabilité de votre entreprise, vous devez mener une analyse qualitative et quantitative de votre cash-flow en devises étrangères. Cette étude concerne les achats et les ventes réalisées sur les marchés étrangers.

Si votre entreprise réalise 50 % de ses ventes au Brésil, un effondrement du Réal pourra provoquer la faillite de l’entreprise. Ce peut être le cas également si une grosse partie de vos achats est faite à l’étranger.

A lire aussi : tout savoir sur le risque de change.

Anticiper les risques de fluctuation grâce à une couverture de change

Si votre entreprise est très exposée aux risques de change, il est conseillé de recourir à ce qu’on appelle une couverture de change. C’est une assurance qui permet d’acheter (dans le cas d’un importateur) ou de vendre des devises à un cours fixe (pour un exportateur), et ce, sur une échéance déterminée à l’avance.

La négociation d’une couverture de change s’effectue auprès d’une banque ou un organisme financier spécialisé. Le cours négocié correspond au cours des marchés de change auquel est appliquée une marge. La régularité de la devise sur un laps de temps donné vous apporte une sécurisation des taux de change qui peut être opportune sur les marchés très volatils.

Centraliser la gestion de vos flux de trésorerie (ou cash pooling)

Généralement utilisé dans les entreprises ayant plusieurs filiales, le cash pooling consiste à centraliser la gestion de la trésorerie au niveau de la holding afin de répartir les liquidités sur l’ensemble des filiales. Cette solution juridique permet de compenser les intérêts débiteurs d’une devise par les intérêts créditeurs d’une autre devise, afin de limiter les besoins de l’organisation en couverture de change.

Tout savoir sur le Cash pooling :

Pour en savoir plus : Tout savoir sur le cash pooling : définition, méthode, avantages

Recourir au netting

Si elle ressemble au cash pooling, la technique du netting n’est pas considérée à proprement parler comme une centralisation de trésorerie. Il s’agit plutôt d’une technique de paiement, qui peut d’ailleurs être utilisée par des entreprises totalement indépendantes. Le netting permet de limiter les flux financiers et les conséquences du change en réduisant les transactions.

À lire en complément : Qu’est-ce que le netting et comment le mettre en place ?

Veiller à la sécurité de vos transactions et opérations de change

Pour une bonne gestion de votre trésorerie multi-devises, vous devez avoir la garantie que vos transferts de fonds et opérations de change sont parfaitement sécurisés contre la fraude et le piratage. Pour ce faire, privilégiez les intermédiaires financiers soumis à la régulation d’une autorité des marchés financiers qui pourront vous offrir une garantie d’assurance. Les échanges d’informations et le stockage de vos données bancaires doivent aussi être réalisés conformément aux normes en vigueur afin d’éviter les risques de fuites liés à ces données sensibles.

Choisir un logiciel de gestion de la trésorerie multi-devises en ligne

Dans un contexte international, opter pour une solution de gestion de la trésorerie 100 % digitale permet de suivre vos opérations à distance dans des délais raccourcis, voire en temps réel. De plus, l’application automatique des taux de change et frais éventuels sur les transactions vous apporte une visibilité accrue sur les transferts de fonds. Vous pouvez ainsi avoir une gestion fine de votre trésorerie et suivre au plus près les encaissements et décaissements réalisés dans différentes monnaies.

Pour bien gérer la trésorerie de votre entreprise dans un contexte international, vous devez anticiper les risques liés au change et pouvoir suivre vos encaissements au plus près. Si des solutions juridiques ou bancaires existent pour limiter les fluctuations des devises sur les marchés financiers, vous avez tout intérêt à disposer d’un logiciel de gestion de la trésorerie multi-devises pour suivre au mieux vos transactions réalisées à l’étranger.

Vous voulez en savoir plus sur l’utilisation de notre logiciel Agicap avec plusieurs devises ? Contactez-nous pour une démonstration

Testez-le gratuitement !

FR - CTA blog


S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi