Enjeux et méthode de la valorisation des stocks

Temps de lecture: 6 min
image de stocks d'entreprise

La valorisation des stocks dans l’entreprise

Cette action permet d’avoir une bonne visibilité sur le niveau des stocks d’une entreprise. Voyons cette notion plus en détail.

CTA Blog Agicap

Définition

Valoriser les stocks désigne l’action d’évaluer le montant des matières premières et des marchandises constituant le stock d’une entreprise. Plus précisément, il s’agit de suivre les entrées et les sorties afin d’avoir une vision en temps réel de la valeur effective du stock.

La valorisation des stocks en bref

Voici quelques notions importantes autour de l’optimisation des stocks d’approvisionnement et de marchandises.

  • La valorisation des entrées désigne le stock entrant,
  • Le__ coût d’acquisition__ est l’unité utilisée pour évaluer les marchandises,
  • Le coût de production est l’unité utilisée pour évaluer les biens produits.

Il existe plusieurs méthodes de valorisation. Leur application varie selon si les éléments du stock sont identifiables ou interchangeables.

Les méthodes de valorisation

Les méthodes de valorisation sont différentes pour les entrées et les sorties de stock. Si celle du stock entrant se fait au coût d’acquisition ou au coût de production, celle du stock sortant se fait selon trois méthodes.

PEPS (ou FIFO)

PEPS signifie premier entré, premier sorti. Cette méthode désigne le fait que les marchandises entrées en premier dans le stock sont aussi celles qui en sortent les premières. Le stock est donc toujours constitué des derniers produits entrés. Le PEPS est recommandé pour les marchandises qui ne bénéficient pas d’une longue période de conservation. Il entraîne également une répercussion tardive des variations de prix.

CUMP

La méthode du coût unitaire moyen pondéré est principalement utilisée pour les matières non périssables. En revanche, elle ne peut être utilisée pour les produits financiers. Son avantage est qu’elle permet de lisser les variations de prix d’achat. Le calcul permet d’obtenir la moyenne pondérée par les quantités des coûts d’entrée en stock.

(Valeur des entrées + Valeur du stock initial)/(Quantité des entrées + Quantité en stock initial)

cout moyen pondéré

Ce calcul peut être effectué tous les mois, chaque trimestre, tous les ans ou encore à chaque entrée en stock.

Coût réel d’entrée (ou LIFO)

Cette méthode consiste à faire en sorte que les produits entrés en dernier dans le stock soient les premiers à en sortir. Les marchandises restantes sont donc celles qui sont entrées les premières. La méthode est conçue pour les produits qui prennent de la valeur avec le temps.

Choisir la bonne méthode de valorisation des stocks

Il est possible de choisir une méthode parmi celles évoquées précédemment, mais uniquement dans certaines situations.

Selon la nature des articles du stock

Une entreprise est en mesure de choisir sa méthode de valorisation à la seule condition d’avoir des produits ou des marchandises interchangeables. Si ceux-ci sont identifiables, l’entreprise devra impérativement évaluer ses stocks à partir du coût réel d’entrée.

Si les articles sont interchangeables

Deux méthodes peuvent être utilisées si le stock comprend des produits ou des marchandises interchangeables.

  • Le CUMP, coût unitaire moyen pondéré,
  • Le PEPS, premier entré premier sorti.

Le CUMP est la méthode la plus simple à utiliser. Elle est également celle qui est recommandée par le Plan Comptable Général. Le PEPS est plus adapté aux matières périssables. Les sorties sont ici valorisées au coût d’achat des premières marchandises acquises.

La fiche de stock

L’objectif d’une fiche de stock est de suivre les mouvements de stock. Elle recense les entrées et les sorties. Elle permet d’avoir une vision globale des livraisons et des ventes des produits ou des marchandises. Elle doit impérativement comporter un certain nombre de données.

  • La désignation de l’article,
  • Sa localisation,
  • Son code,
  • Son point de commande,
  • Les dates de chaque entrée et de chaque sortie,
  • Le stock restant de l’article concerné.

Il est primordial de renseigner la fiche de stock régulièrement et donc de la maintenir à jour. Le responsable des stocks est, grâce à elle, en mesure de commander au moment opportun de nouvelles marchandises en ayant sous les yeux l’état du stock en temps réel. L’utilisation d’un logiciel de gestion de stock est ici une solution performante. Le logiciel de gestion de trésorerie vous permettant d’en appréhender l’impact.

Impact de la valorisation des stocks sur votre trésorerie

Lorsqu’il s’agit de réduire son besoin en fonds de roulement, la gestion des stocks est souvent délaissée. Valoriser ses stocks permet de libérer de la trésorerie nécessaire au financement du cycle d’exploitation de son activité. Optimiser la gestion des stocks permet de :

  • Prévenir toute situation de surstockage,
  • D’accélérer la rotation des stocks.

Ce dernier point est important dans la gestion de la trésorerie. Plus la rotation est importante, plus la performance de l’entreprise augmente et plus la trésorerie est préservée. Le taux de rotation se calcule comme suit :

CA/Stock Moyen

Augmenter cette vitesse signifie améliorer la politique de réapprovisionnement d’une entreprise, mais aussi optimiser ses processus de traitement des ventes. Lorsque les commandes clients sont prises rapidement, le temps de livraison est minoré. La durée d’immobilisation des produits ou des marchandises dans le stock est également réduite.

Valoriser les stocks désigne le calcul de la valeur bonifiée de ses stocks. En comptabilité, la méthode utilisée aura un impact direct sur le résultat de l’exercice. Il est ainsi important de choisir le procédé qui sera le plus favorable au résultat comptable. La gestion de la trésorerie est un autre moyen d’optimiser votre rentabilité.

Découvrez le logiciel Agicap pour en savoir plus.

CTA Blog Agicap

S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi