Les flux de trésorerie d'investissement (FTI)

Temps de lecture: 6 min
Comment calculer le seuil de rentabilité d’une entreprise

Outil essentiel à la gestion financière, le tableau des flux de trésorerie permet d’analyser avec précision la situation budgétaire d’une entreprise. Parmi ces flux multiples, les flux de trésorerie d’investissement (FTI) représentent un indicateur important puisqu’ils traduisent en partie la politique d’investissements mise en place par les dirigeants. À quoi correspondent les flux de trésorerie d’investissement ? Où peut-on les trouver ? Comment les calculer ? Agicap vous explique tout dans cet article.

Au sommaire de cet article :

CTA blog  1

Définition de flux de trésorerie d’investissement (FTI)

L’analyse par les flux a pour objectif de comprendre la manière dont les fonds d’une entreprise sont dépensés. En terme financier, on parle généralement de cash burning. Parmi ces flux, on trouve les flux de trésorerie d’investissement (FTI), situés dans une section dédiée du tableau des flux de trésorerie (TFT).

Les FTI rendent compte de l'achat et de la vente d'investissements à long terme et d'immobilisations. Cette rubrique se présente sous la forme d’une énumération d’une liste d’éléments et peut s’étirer sur plusieurs dizaines de lignes, selon la politique d’investissements en place. Le montant correspondant détermine la somme de liquidités générées ou utilisées dans la perspective d’investissements durant une période définie.

Ces activités d'investissement peuvent comprendre :

  • les achats d'actifs à long terme (tels que les immobilisations corporelles) ;
  • les dépenses en capital, c’est-à-dire les achats de biens, d'installations et d'équipements ;
  • les acquisitions entreprises externes ;
  • le produit de la vente d'autres entreprises (désinvestissements) ;
  • les investissements en titres négociables (actions et obligations).

En terme comptable, les flux de trésorerie d’investissement correspondent à des immobilisations. Les FTI sont ainsi générés par les encaissements liés à la cession d'immobilisation nette des décaissements.

Ces dépenses liées aux investissements ont toujours un objectif à long terme. On les retrouve donc dans les bilans comptables, année après année. Dans un futur plus ou moins proche, l’activité doit dégager un excédent de recettes par rapport aux dépenses d’investissement initiales, permettant d’assurer la rentabilité et de réaliser un retour sur investissement (ROI) bénéficiaire.

À noter que les flux de trésorerie d’investissement sont toujours négatifs, sauf si une entreprise décide d’une stratégie exceptionnelle de désinvestissement.

FR - CTA tableau de flux de trésorerie

FTI et tableau des flux de trésorerie

A contrario des relevés comptables classiques (comptes de résultat, bilan), le tableau des flux de trésorerie (TFT) présente l’avantage de suivre les mouvements financiers de façon plus dynamique. Quatre catégories de flux financiers se succèdent dans un TFT :

  • Les flux d’exploitation, à savoir la différence entre les encaissements et les décaissements liés à l'activité de l'entreprise ;
  • Les flux d’investissement, qui fournissent une analyse de la tendance des dépenses d'investissement de l'entreprise ;
  • Les flux d’endettement ;
  • Les flux des capitaux propres ou free cash flow, qui représentent le flux dont dispose l’entreprise après financement des investissements nets, pour distribuer des dividendes, rembourser des dettes financières ou réaliser des placements financiers. Plus il est élevé, plus la marge de manœuvre de l’entreprise est importante.

Afin de réaliser un tableau de flux de trésorerie, vous devrez disposer au préalable de certains documents financiers. On peut citer par exemple le compte de résultat, le bilan et les annexes comptables, le tableau de financement intégrant la variation du BFR ou les besoins en fonds de roulement, les opérations de financement, la distribution de dividendes, etc.

Le tableau des flux de trésorerie regroupe ensuite ces informations et peut se présenter sous deux formes :

  • Le tableau de l'ordre des experts-comptables (OEC) ;
  • Le tableau de flux de trésorerie conçu par la centrale de bilan de la Banque de France.

Blog - Comment calculer la TVA : Explications

Formule des FTI

Afin de calculer les flux de trésorerie d’investissements, vous pouvez utiliser la formule suivante :

FTI = Acquisitions d’immobilisations + cessions d’immobilisations

Du cumul des FTI et FTE (flux de trésorerie d’exploitation) découle le flux de trésorerie disponible ou free cash-flow. La somme de tous les flux de trésorerie constitue la variation de trésorerie et débouche sur la position de trésorerie de fin d’année.

Anticiper les évolutions des FTI avec Agicap

Tenir à jour sa comptabilité, et notamment le tableau des flux de trésorerie, peut s’avérer aussi complexe que chronophage. Heureusement, des solutions existent pour suivre les variations financières et anticiper les évolutions à l’avenir, à l’image d’Agicap, le logiciel de pilotage et de gestion financière.

Assurez-vous que vos flux de trésorerie d’investissement restent en cohérence avec votre stratégie d’investissement à l’aide de rapports détaillés.

CTA Blog Agicap

S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi