Comment Agicap peut aider les sociétés de services aux entreprises à recouvrer leurs créances ?

Temps de lecture: 4 min

Difficultés de trésorerie, retard de paiement, inflation galopante, etc. C’est le quotidien des sociétés de services aux entreprises. Conscient des problématiques auxquelles vous faites face au quotidien, chez Agicap, on a décidé d’agir. Notre étude fait le tour de la situation des sociétés de services aux entreprises en difficulté pour recouvrir leurs créances.

Découvrez comment utiliser un outil de gestion de trésorerie comme Agicap peut être la solution à vos problèmes en téléchargeant cette fiche pratique ⬇️

CTA - facility management

Le contenu Agicap : pour qui ?

Notre guide pratique s’adresse tout particulièrement aux services administratifs des sociétés de service aux entreprises de différents domaines :

  • Intérim
  • Location de véhicules et d’équipements
  • Logistique
  • Sécurité
  • Centres d’appels
  • Propreté
  • Accueil et courrier, etc.

D’une manière générale, nous dressons un état des lieux des sociétés de services aux entreprises et leur difficulté à recouvrir leurs créances.

Le contexte économique actuel : une pression en plus s’exerçant sur les sociétés de services aux entreprises

Dans un contexte de crise économique post-covid, faire un suivi régulier de sa trésorerie est capital pour toute entreprise. Cela permet notamment de réagir rapidement en cas d’imprévu.

La situation d'instabilité économique entraîne quelques effets néfastes dont notamment :

  • Hausse des prix des matières premières
  • Manque de matières premières conduisant à une difficulté à produire malgré un carnet de commandes complet
  • Rupture de la chaîne d’approvisionnement

Toutes ces situations sont à même de conduire les entreprises à souffrir d’un manque de trésorerie.

S’agissant d’acteurs B2B, les sociétés de prestations de services en pâtissent également en ayant des difficultés à recouvrir leurs créances. En effet, si leurs clients souffrent de manque de trésorerie, par ricochet, elles aussi.

Les sociétés de services aux entreprises : le dernier maillon de la chaîne de paiement

D’une manière générale, les sociétés de services sont toujours celles que les entreprises règlent en dernier.

En effet, le délai de paiement dans l'industrie du facility management est de 90 jours après la prestation. Cela représente 20 % de plus que la moyenne des entreprises des autres secteurs, selon les chiffres de notre étude.

C’est dire à quel point les sociétés de services aux entreprises peuvent souffrir des difficultés de trésorerie futures et d’un besoin de fonds de roulement positif.

En effet, cette situation engendre un certain nombre de conséquences néfastes :

  • La nécessité de relancer les clients pour obtenir les paiements
  • Une perte de temps dans la gestion et le suivi de la trésorerie
  • Un besoin en fonds de roulement positif. En effet, il y a un décalage entre le moment où les services sont fournis et les frais engagés et le moment de l’encaissement. Cette situation peut même entraîner des difficultés de trésorerie pour la société à terme.

Comment sécuriser ses marges ?

Le SMIC étant indexé sur l'inflation, une augmentation de près de 8 % (7,76 % plus exactement) a jusqu'ici été enregistrée (entre août 2021 et août 2022). Une telle contrainte a engendré une réduction de 6 % des marges pour les entreprises, tous secteurs confondus, selon les résultats de notre étude.

Pour contrecarrer cette réduction des marges, une solution serait peut-être d'augmenter les prix. Or, une augmentation des prix résulte en une baisse des ventes, selon le principe de l'élasticité des prix. Par ailleurs, les économies occidentales risques de traverser des mois de crise avec un pouvoir d’achat qui diminue.

Ainsi, augmenter les prix semble une perspective peu efficace.

En effet, toutes les entreprises sont confrontées aux mêmes problématiques.

D'ailleurs, les clients du facility management sont dans une dynamique de renégociation des tarifs à la baisse.

Un contenu qui trace les pistes d'action pour une gestion optimale de la trésorerie chez les sociétés de services aux entreprises

Jusqu’ici, on vous a dressé un tableau plutôt négatif. Cependant, rassurez-vous car des solutions existent pour contrecarrer la situation. Parmi celles-ci, utiliser un outil de gestion de trésorerie s’impose comme l’une des parades adoptées par beaucoup de sociétés.

Cela permet en effet de diminuer drastiquement les risques de défaut de paiement. Encore faut-il choisir un outil efficace et répondant réellement à vos besoins. En effet, selon une étude réalisée par Agicap, 50% des entreprises qui ne sont pas satisfaites de leur outil sont susceptibles de souffrir de défauts de paiement.

Simple et efficace, Agicap offre de nombreux avantages dont :

  • Une excellente visibilité sur l’état de la trésorerie grâce à un prévisionnel intelligent
  • Un gain de temps grâce au suivi en temps réel
  • L’optimisation de l’efficacité de la gestion de trésorerie grâce au travail collaboratif entre les membres de l’équipe

Vous l’aurez compris: avec une gestion optimale de votre trésorerie, vous pourrez mieux réagir face aux éventuels retards de paiement ou toute autre situation économique compliquée.

Il suffit de choisir un outil à même de répondre aux caractéristiques propres à votre secteur. Agicap est l’outil idéal pour recouvrir les créances des sociétés de services aux entreprises. Téléchargez sans plus attendre notre contenu réaliser à quel point on a compris votre problématique et comment on peut vous aider.

CTA - fiche pratique services aux entreprises


S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi