Comment créer son budget prévisionnel avec le Zero-based Budgetting (ZBB)

Temps de lecture: 8 min
FR - zero-based budgetting

Le Zero-based budgetting est, comme son nom l’indique, une méthode de budgétisation qui démarre de zéro. Les chiffres de l’année précédente n’entrent donc pas en ligne de compte. Toutes les dépenses doivent être justifiées et le budget construit autour des besoins réels d’une organisation.

Qu’est-ce que le Zero-based budgetting ?

Le ZBB, méthode de gestion d’entreprise, est également appelé « le budget à somme nulle ». Il consiste à justifier chaque centime présent dans votre trésorerie.

Définition : Zero-based Budgetting (ZBB)

Contrairement aux pratiques classiques, le zero-based budgetting consiste à élaborer un budget à partir de zéro et non à partir du résultat de l’exercice précédent. Chaque dépense doit être justifiée. L’entreprise analyse précisément ses besoins et ses coûts avant de construire son budget pour la période à venir.

Cette méthode permet aux organisations d’avoir un regard neuf, orienté vers l’avenir. Elle privilégie l’agilité et la visibilité plutôt que l’austérité et la spéculation. Le ZBB est un moyen efficace pour réduire les coûts d’une entreprise, car elle est créée autour de ses besoins monétaires.

Connaissez-vous tous les tenants et aboutissants de la gestion de trésorerie ? Besoin d’une remise à niveau en gestion de trésorerie ? Découvrez Cash Academy, une formation 100 % gratuite ! CTA blog  1

Concept du Zero-based Budgetting : origine du concept

Le ZBB se développe dans les années 60 grâce à Peter Pyhrr. Ce contrôleur de gestion l’utilise pour la première au sein de son entreprise, Texas Instruments. Son objectif est de combiner objectifs stratégiques et processus budgétaire. Ce système permet aux dirigeants d’établir un budget selon les besoins actuels de leur structure et non en fonction des dépenses ultérieures.

Peter Pyhrr publie un article sur le sujet dans la revue américaine Harvard Business Review. Cette publication permet, entre autres, aux entreprises du Fortune 500 d’adopter sa méthode comme technique de budgétisation. Après des résultats impressionnants, de nombreuses sociétés se décident alors à appliquer le ZBB dans leur système financier.

Les caractéristiques du Zero-based Budgetting

Si le ZBB existe depuis les années 60, sa mise en place était trop complexe, car il exigeait en effet la mobilisation d’importantes ressources. Avec les progrès de la technologie, ces limites sont levées et les entreprises réévaluent les atouts du zero-based budgetting.

Avantages du ZBB

Grâce au ZBB, les entreprises sont mises au défi d’identifier des axes d’exécution plus rentables. Cette méthode a démontré bien d’autres avantages.

  • Elle est modulable selon les besoins d’une organisation.
  • Le ZBB s’applique rapidement et efficacement.
  • Ce processus budgétaire est reconnu pour réduire les coûts excédentaires.
  • Grâce à ces économies, les entreprises utilisatrices du ZBB peuvent renforcer leur marge ou investir dans leur développement.
  • Le zero-based budgetting fournit une approche budgétaire à faible risque.

Il aide également les organismes à évaluer que chacun des composants de leur budget est correctement financé.

À lire aussi : Crédit de trésorerie : ce qu'il faut savoir

Inconvénients du ZBB

Le ZBB nécessite la mobilisation d’importantes ressources. Il peut également être facilement orienté vers une planification à court terme. Les organismes peuvent être tentés d’allouer plus de ressources aux opérations génératrices des revenus les plus élevés et ainsi délaisser les domaines qui visent des objectifs sur du plus long terme.

Différence entre le Zero-based Budgetting et le budgetting traditionnel

Le contraste entre le ZBB et la budgétisation traditionnelle de réduction des coûts est évident. L’approche classique utilise les chiffres réels de l’année précédente, tout en tenant compte des hausses de salaire et de l’inflation. Simplifiée et progressive, cette méthode est focalisée sur le passé et peut donc entraîner des inefficacités.

À l’inverse, avec le ZBB, les organisations construisent un nouveau budget à partir de zéro. Elles vérifient ainsi que tout ce qui compose leur budget est rentable, pertinent et génère les meilleures économies.

Les différences entre ZBB et budgétisation traditionnelle en quelques points.

Zero-based budgettingBudgetting traditionnel
Le ZBB demande de justifier ce qu’il faut garder dans le budgetPour réduire les coûts, la méthode classique consiste à justifier ce qu’il faut supprimer
Chaque section du budget est examinéeLa vision d’étude est ici plus restreinte
L’enjeu est d’identifier les domaines de l’activité qui doivent être exécutés et comment elles doivent l’êtreL’objectif de la méthode est l’efficience et l’efficacité des différentes activités d’une entreprise et donc la façon dont celles-ci doivent être exécutées
Le ZBB permet l’élaboration d’une planification détailléeLa méthode classique de réduction des coûts permet une planification ciblée

En d’autres termes, la méthode traditionnelle ne favorise pas une réflexion approfondie sur l’impact des dépenses d’une organisation.

Le processus du Zero-based Budgetting

Le principal objectif du ZBB est la réduction des coûts excédentaires afin de les réattribuer en fonction d’objectifs stratégiques et opérationnels. Il s’exécute en cinq étapes.

  1. Planifier et définir les objectifs budgétaires à partir de zéro, sans prendre en compte les chiffres de l’année précédente.
  2. Identifier et évaluer les différents composants du nouveau budget selon leur performance, leur rentabilité et leur pertinence économique.
  3. Rationaliser les coûts de chaque poste d’activité en déterminant des alternatives plus économiques.
  4. Répartir les ressources disponibles et créer le zero-based budgetting.
  5. Valider et exécuter le nouveau budget.

Ce modèle est une base de référence qui s’adapte aux besoins de chaque organisation.

Atteignez vos objectifs de croissance grâce au ZBB et à la prévision de trésorerie

La tendance des systèmes financiers tend vers une approche moderne des méthodes de budgétisation. Zero-based budgetting, prévision de trésorerie, création d’un business plan, ces pratiques permettent une gestion financière en temps réel. Elles nécessitent en effet de compiler l’ensemble des données nécessaires à leur planification.

En optant pour l’automatisation, les organisations sont en mesure d’analyser les données clés de l’ensemble des services qui les composent, et ce, en un seul clic. Ces pratiques participent à une gestion en toute transparence et permettent ainsi aux équipes opérationnelles de participer activement aux objectifs de croissance de leur entreprise. À l’instar de la prévision de trésorerie, le ZBB permet la prise de décision stratégique et judicieuse en temps réel.

Le Zero-based Budgetting est une solution efficace qui permet de distinguer les bons coûts des mauvais. Les entreprises sont ainsi en mesure de réorienter leurs ressources vers des postes à forte valeur ajoutée. Depuis son développement, le ZBB a démontré d’excellents résultats sur la pérennité des entreprises qui l’utilisent. La gestion de trésorerie automatisée est une autre condition essentielle à la bonne santé de toute organisation. Agicap, logiciel de pilotage de votre activité, vous permet de gérer votre trésorerie en temps réel. Découvrez comment piloter votre budget en toute sérénité et essayez-le gratuitement.

FR - CTA blog


S'inscrire à notre newsletter

Vous aimerez aussi