Transformation digitale de la fonction finance : où va-t-on ? Interview de Sébastien Beyet dans GPO Magazine

Sébastien Beyet, CEO et co-fondateur d’Agicap, intervient dans l’édition spéciale de GPO Magazine, le magazine des dirigeants d’entreprise. Vous pouvez télécharger gratuitement le magazine et découvrir en exclusivité le reportage dédié à la gestion de trésorerie.

Une édition spéciale consacrée au pilotage de la performance, à la gestion du cash et de la trésorerie

L’édition spéciale de GPO Magazine sortie en juin 2021 s’interroge sur la mutation digitale de la fonction finance. L’occasion de rappeler les enjeux et de proposer des solutions.

Dans un article dédié à la gestion de trésorerie, GPO Magazine a fait appel à Sébastien Beyet, CEO et co-fondateur d'Agicap, pour évoquer l’importance des nouvelles solutions digitales.

JE TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE MAGAZINE

La gestion de trésorerie s’affine

La période n’aura jamais été aussi propice à la digitalisation des processus de gestion de trésorerie. « Aujourd’hui plus que jamais, la fonction finance a besoin de s’appuyer sur une trésorerie mise à jour en temps réel afin de prendre les meilleures décisions en matière de gestion de la paie, du recouvrement ou encore pour prévoir les flux de trésorerie avec davantage de précision », explique Sébastien Beyet, CEO et co-fondateur d’Agicap.

Pour s’inscrire dans cette démarche, les directions financières ont cherché les points d’amélioration en matière de pilotage de leur trésorerie. À cet effet, d’après PwC, 70 % des directions financières des grands groupes notamment, ont déjà investi pour se doter d’outils de gestion de trésorerie leur permettant d’avoir des données fiables et consolidées, et de faire des prévisions grâce à des techniques avancées de simulations, scénarisations, et visualisations en temps réel.

Le digital au service de la consolidation des comptes

Ces investissements dans de nouvelles solutions leur ont d’abord permis de bénéficier d’une vue consolidée de leurs comptes bancaires et de leur situation de cash. « Notre solution de gestion de trésorerie Agicap nous permet de consolider tous nos comptes bancaires et d’avoir une analyse de notre trésorerie qui soit très opérationnelle », ajoute Timothée Dufour, DAF d’Ornikar, Start-Up d’auto-école en ligne qui ambitionne de devenir une référence mondiale de la sécurité routière. « Cet enjeu de consolidation est d’autant plus important lorsque l’entreprise est multi-filiales ou multi-sociétés », poursuit Sébastien Beyet.



Une problématique à laquelle était confrontée la société Hénaff, première marque française de pâtés et rillettes, qui ne compte pas moins de douze sociétés et une vingtaine de comptes bancaires. Excel ne répondant plus à ses besoins évolutifs, la société a déployé la solution de gestion de trésorerie Agicap. « Désormais, toutes les sociétés sont sur le même système comptable, témoigne Édith Le Gallic, DAF du Groupe Hénaff. Nous pouvons suivre en temps réel la trésorerie de toutes les entités ainsi que tous les comptes bancaires du Groupe sur une même plateforme. Au-delà de la vue d’ensemble du Groupe, nous pouvons également adapter facilement les consolidations par activité, géographie ou encore compte en banque ».

Les analyses gagnent en précision et en prédictibilité

« Parallèlement, les outils de gestion de trésorerie embarquent de plus en plus de technologies innovantes, des API, de l’intelligence artificielle ou du Machine Learning, permettant aux directions financières de disposer d’analyses poussées en termes de prédictibilité », poursuit Sébastien Beyet.

Un système d’API permet ainsi à Hénaff d’interfacer sa solution de gestion de trésorerie avec son ERP SAP. « Nous pouvons ainsi récupérer depuis notre ERP les éléments de comptabilité tels que les encours clients ou fournisseurs, pour les injecter dans notre solution de trésorerie, ajoute Édith Le Gallic. Nous pouvons ainsi prendre des décisions avisées grâce à une très bonne visibilité de nos encours sur les semaines à venir et un prévisionnel de trésorerie dynamique ». D’autre part, pour Hénaff, les délais de paiement, niveau d’encours clients ou fournisseurs sont plus ou moins variables et impactent son besoin en fonds de roulement et donc sa trésorerie. « Nous détectons désormais plus facilement ces éventuels avances ou retards de paiement ainsi que les écarts entre le prévu et le réalisé », poursuit Édith Le Gallic.


Digitalisation de la trésorerie : un accompagnement au développement de l’entreprise

Par ailleurs, en s’appuyant sur des outils de ges- tion de trésorerie embarquant de l’intelligence artificielle, les équipes financières sont aussi susceptibles d’analyser et d’examiner plus fréquemment les facilités de crédits renouvelables, le recouvrement client, les liquidités disponibles.

Cette stratégie de structuration du capital permet alors aux entreprises d’atteindre des objectifs plus nombreux, en leur assurant une réserve de liquidités pour affronter ces temps incertains. D’autre part, les équipes financières disposent ainsi d’éléments tangibles grâce auxquels elles peuvent ensuite prendre les meilleures décisions d’investissements pour réduire le cash immobilisé.

« Grâce à cette meilleure visibilité sur l’encaissement de primes d’assurance et le décaissement de dédommagements, et à une analyse de la saisonnalité de notre activité, nous avons pu réduire de moitié nos fonds propres immobilisés pour faire face aux imprévus, témoigne une compagnie d’assurance. Des sommes que nous avons réinvesties dans de l’innovation, de la croissance externe ou encore dans des recrutements... ».

Autre exemple : une entreprise de Duty Free qui a pu, grâce à l’intelligence artificielle, prévoir les encaissements dans ses différents points de vente, et réduire ainsi le cash immobilisé dédié aux paiements des salaires et des loyers, et le réinvestir dans d’autres activités. À plus long terme, un meilleur flux de trésorerie peut donc aussi contribuer à réduire la dette et à financer la croissance.

Envie d’en savoir plus ? Agicap vous offre gratuitement la version numérique complète du magazine !

JE TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE MAGAZINE

Vous aimerez aussi