Qu’est-ce qu’une ligne de crédit et quels intérêts pour les entreprises ?

En période de croissance ou de flux de trésorerie irréguliers, toute entreprise doit être en mesure de s'adapter au changement. En cas de besoin urgent de liquidités, faire appel à une ligne de crédit peut être une solution efficace, souple et sécurisée. Il n’est donc pas anodin que de nombreuses sociétés privilégient ce type de crédit à court ou moyen terme. Comment fonctionne une ligne de crédit ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les étapes à respecter pour en ouvrir une ? Est-il plus avantageux d’avoir recours à un prêt classique ou à une ligne de crédit ? Agicap vous explique tout dans cet article.

Au sommaire de cet article :

Définition de la ligne de crédit

Une ligne de crédit correspond à un montant de liquidités mis à disposition d’un emprunteur par un prêteur que ce dernier peut utiliser à tout moment. Autrement dit, une ligne de crédit est un accord d’emprunt à plafond entre une institution financière (généralement une banque) et un client (une entreprise). L'emprunteur peut alors accéder aux fonds de la ligne de crédit dès qu’il en a besoin, sans pouvoir toutefois dépasser le montant maximal fixé, appelé « limite de crédit ». Dans le cadre d’une ligne de crédit ouverte, il est en droit d’emprunter de nouveau à mesure que l’argent est remboursé.

A l’inverse d’un prêt (voir ci-dessous), une société ayant recours à une ligne de crédit peut demander un certain montant, mais elle n’est pas obligée de l'utiliser dans sa totalité. Cette flexibilité est d’ailleurs l’un des avantages majeurs d’une ligne de crédit : l’emprunteur ne doit des intérêts que sur le montant qu'il prélève, et non sur la totalité de la ligne de crédit. Cela permet notamment d’ajuster le montant des remboursements selon ses besoins et en fonction de son budget ou de sa trésorerie. Une entreprise a la possibilité de rembourser la totalité du solde en une seule fois ou de se contenter d'effectuer les remboursements à échéances mensuelles.

Une ligne de crédit est toujours soumise à un accord contractuel bipartite entre le prêteur et l’emprunteur pour fixer la taille des paiements, les taux et montants d’intérêts ainsi que certaines modalités particulières. En pratique, il est possible de faire des chèques – appelés « traites » - ou d’obtenir une carte de débit exclusivement dédiée à la ligne de crédit.

A noter : une ligne de crédit peut être garantie ou non. Des taux d’intérêts plus élevés s’appliquent néanmoins pour les lignes de crédit non garanties.

Quand faire une demande de ligne de crédit ?

Pour une entreprise, avoir recours à une ligne de crédit a pour objectif de pallier à plusieurs besoins en matière de fonds de roulement :

  • Achat de stocks
  • Réparation d'équipements essentiels à l'entreprise
  • Pour le financement d'une campagne de marketing
  • Pour combler un manque de liquidités saisonnier

Il existe deux types principaux de lignes de crédit : la ligne de crédit d'exploitation (crédit à court terme) et la ligne de crédit d’investissement (crédit à moyen terme).

Connaissez-vous tous les tenants et aboutissants de la gestion de trésorerie et de son financement ? Besoin d’une remise à niveau ? Découvrez Cash Academy, une formation 100 % gratuite ! CTA blog  1

La ligne de crédit d’exploitation

Dans la majorité des cas, la ligne de crédit est utilisée afin de financer l’achat de stock, de matières premières ou de marchandises. Elle permet de disposer rapidement voire immédiatement d’actifs parfois indispensables pour assurer la continuité de l’activité d’une entreprise.

Pour les petites et moyennes structures, ce type de crédit peut représenter un coup de pouce supplémentaire en cas de baisse saisonnière d’activité ou d’un manque de liquidités dû à un décalage entre les encaissements et les décaissements par exemple.

Grâce à cette méthode, elles n’ont alors pas besoin de s’endetter davantage. Qu’importe son utilisation, la ligne de crédit d’exploitation sert à financer des besoins à court terme, jusqu’à 12 mois maximum.

La ligne de crédit d’investissement

Comme son nom l’indique, la ligne de crédit d’investissement est un crédit à moyen terme (de 3 à 7 ans maximum) pour financer des actifs et l’achat d’équipements dans la stratégie de développement d’une entreprise.

Les ETI et les grandes entreprises privilégient cette option en matière de prêt, étant facile d’accès et à moindres coûts (intérêts peu élevés et échéances de remboursements relativement flexibles).

Les caractéristiques d’une ligne de crédit

Bien que les particuliers puissent également y avoir recours, il est important de distinguer la ligne de crédit pour un usage personnel et pour une entreprise. Dans ce deuxième cas de figure, la ligne de crédit s’apparente à un crédit de trésorerie.

Comme tout prêt financier, la ligne de crédit est octroyée à l’issue de la signature d’un contrat qui stipule quatre caractéristiques essentielles :

  • La durée du crédit
  • Le montant maximal, également connu sous le terme de « plafond »
  • Le taux d’emprunt
  • Les modalités de remboursement

Tous ces points sont par ailleurs négociés entre le prêteur et l’emprunteur. Gardez en tête que ces modalités ne sont pas immuables puisqu’il est fréquent que l’emprunteur ou le prêteur renégocie certains termes du contrat (de manière annuelle en majorité).

A noter : une convention peut également figurer dans le contrat. Elle stipule d’autres modalités telles que les coûts associés, les frais divers ou encore les éventuelles commissions.

Comment fonctionne une demande de ligne de crédit ?

Pour bénéficier d’une ligne de crédit, il est nécessaire de faire une demande à un organisme financier ou bancaire habilité à endosser le rôle de prêteur. Dans 90 % des cas, les entreprises se tournent vers une banque dédiée aux professionnels. Vous devrez ensuite présenter un dossier attestant de la solvabilité de votre entreprise.

En effet, même si la ligne de crédit est largement utilisée comme moyen de financement par les sociétés, ce type de crédit n’est pas accordé à toutes les entreprises.

DE - amazon fba kosten

Le score de crédit

Une fois votre demande réalisée, un potentiel prêteur examine votre score de crédit professionnel pour déterminer le risque que représente votre entreprise. Plus votre score est élevé, plus vous avez de marge de manœuvre pour négocier et emprunter.

Toutefois, ce n'est pas parce que votre cote de crédit est plus faible que vous ne pourrez pas obtenir une ligne de crédit commerciale. Démarchez plusieurs prêteurs différents et pas uniquement votre banque professionnelle.

Le délai de versement

Une ligne de crédit vous est désormais accoréde. Vous avez maintenant la possibilité de bénéficier de ces fonds quand vous le souhaitez, jusqu’à la limite autorisée bien entendu. Faites cependant preuve de patience : toutes les banques n’effectuent pas le versement des fonds de façon instantanée.

Vous devrez peut-être attendre une semaine avant de pouvoir bénéficier réellement de ces liquidités bienvenues. Une fois les fonds retirés, la ligne de crédit diminue. Elle se reconstituera au versement de la première échéance ou suite à un versement libre.

Le paiement des intérêts

Vous êtes libre d’utiliser 20 %, 50 % ou 100 % de votre ligne de crédit. En revanche, vous devrez payer une commission dénommée « commission d’engagement » (comprise entre 0,1% et 1,50% selon l’emprunteur et la durée du crédit) sur le montant « non tiré » de la ligne de crédit. Certains prêteurs remplacent cette commission par une commission de non-utilisation, que l’on trouve généralement sous le terme de « commitment fee » dans le contrat bipartite.

Les échéances et les montants du remboursement

Lors de la signature du contrat, c’est à vous de décider si vous souhaitez recourir à des échéances mensuelles ou trimestrielles (ou annuelles dans de rares cas). En plus du remboursement de base, vous devrez ajouter les intérêts au montant du remboursement.

Ainsi, rembourser rapidement la ligne de crédit offre l’avantage de ne payer que peu d’intérêts. Dans tous les cas, la ligne de crédit ne peut s’étendre à plus de 36 mois pour les crédits d’un montant de 3000€ ou moins, et jusqu’à 60 mois pour les crédits d’un montant supérieur.

La durée de renouvelabilité

En principe, un contrat de crédit renouvelable court sur une période d'un an et peut être reconduit année après année à trois conditions :

  • le prêteur consulte le fichier recensant les informations sur d’éventuels incidents de paiement
  • Le prêteur vérifie tous les 3 ans la solvabilité de l’emprunteur
  • Le prêteur informe l’emprunteur un trimestre avant l'échéance annuelle des conditions de reconduction du contrat et des modalités de remboursement des sommes restant dues

A noter : en principe, seules les entreprises ayant quelques années d'existence et un chiffre d'affaires minimum sont admissibles pour ouvrir une ligne de crédit auprès d’un prêteur.

Comment ouvrir une ligne de crédit (étape par étape)

La procédure d’une demande de ligne de crédit est relativement simple à réaliser. En respectant ces quelques étapes, vous maximiserez vos chances d’obtenir une réponse favorable de la part d’un prêteur.

  1. Consultez votre banque d’entreprise et d’autres banques professionnelles afin de connaître les modalités proposées pour l’ouverture d’une ligne de crédit.
  2. Un questionnaire préalable vous sera transmis. Remplissez-le en veillant à mentionner correctement le montant demandé et les informations complémentaires.
  3. Dans votre dossier, n’oubliez pas de fournir les justificatifs financiers et comptables clés.
  4. La banque étudie alors la faisabilité et vous accorde un montant dès la validation des justificatifs. En principe, une offre vous sera envoyée par courrier ainsi que par mail.
  5. Si les termes de l’offre vous conviennent, notifiez à la banque votre accord.
  6. Vous signez d’un commun accord le contrat proposé par la banque, qui se charge de mettre en place la ligne de crédit.
  7. A cette étape, vous avez la possibilité d’utiliser votre emprunt pour financer des achats ou combler un besoin de trésorerie.
  8. A chaque échéance, vous remboursez le montant utilisé de la ligne de crédit inscrit dans le contrat.
  9. Une fois que vous avez remboursé l’intégralité du prêt, la banque clôture la ligne de crédit. Vous avez la possibilité d’en ouvrir une nouvelle, si vous jugez en avoir besoin.

Les différences entre la ligne de crédit et le prêt

Un prêt est défini comme un montant fixe d’argent transféré en un seul paiement à un emprunteur. La durée de ce prêt est déterminée à la signature du contrat. En règle générale, une entreprise sollicite un prêt en prévision d’un besoin spécifique, pour effectuer un achat important ou unique ou consolider des dettes dont le taux d’intérêt est plus élevé. Les taux d’intérêts peuvent être fixes ou variables mais sont toujours remboursés au moyen de versements dont le montant reste, lui, invariable.

A contrario, une ligne de crédit représente un produit financier renouvelable n’ayant ni montant fixe ni paiement fixe. Les taux d’intérêts assortis sont habituellement inférieurs à ceux d’un prêt, permettant un remboursement plus facile à gérer. De plus, une ligne de crédit offre davantage de souplesse et donne accès à des liquidités plus rapidement. Elle fait figure de solution financière intéressante pour les dépenses urgentes et imprévues notamment.

Pour de nombreuses entreprises, il est souvent plus judicieux de recourir à une ligne de crédit plutôt qu’à un prêt. En effet, elle permet de débloquer la somme réellement nécessaire, contrairement à un crédit classique qui s’appuie sur un montant global débloqué en une seule fois. Autre avantage : les intérêts de la ligne de crédit sont uniquement perçus sur la somme débloquée et non sur l’intégralité de la somme empruntée. Grâce à cette facilité, l’entreprise dispose de liquidités pour une période pluriannuelle sans avoir à s’endetter.

Toutefois, si vous éprouvez quelques difficultés dans la gestion de votre trésorerie, un prêt s’apparente comme un choix judicieux. Vous n’avez en effet d’autres alternatives que d’effectuer le remboursement de votre dette dans un délai précis. Vous êtes donc sûrs de garder le cap à moyen et long terme.

La ligne de crédit dans la flexibilisation du financement de trésorerie

Parce que maîtriser vos besoins de trésorerie tout en assurant le développement de votre entreprise peut s’avérer compliqué, n’hésitez pas à vous équiper d’un logiciel de gestion de trésorerie. Vous pourrez ainsi établir des prévisionnels de trésorerie fiables et simuler différents scenarii, tel qu’avoir recours à une ligne de crédit. Grâce à Agicap, anticipez facilement votre trésorerie à trois, six, douze mois ou plus et prenez les meilleures décisions pour vos besoins de financement.

Testez-le gratuitement !

CTA Blog Agicap

Vous aimerez aussi