Étape 1 - Les bases de la gestion de trésorerie

Lors de cette session de formation, on reprend les bases de la gestion de trésorerie et on explique la distinction entre vue trésorerie et vue comptable.

Header Markdow - Episode 1 MOOC

Bienvenue dans Cash Academy ! Si vous êtes ici, c'est que vous avez conscience de l'importance de la trésorerie, que vous êtes en charge de sa gestion dans votre entreprise et que vous souhaitez améliorer vos compétences.

Vos ressources pour cette étape : Ressources-markdown-step1

Pourquoi ne faut-il pas confondre comptabilité et trésorerie ?


Cette première session a pour but de clarifier les grandes notions qui vous servent à piloter votre entreprise : comptabilité, rentabilité, trésorerie...

Vous tenez probablement à jour votre comptabilité. Est-ce suffisant pour piloter votre entreprise ? Pas sûr. La trésorerie est fondamentale pour assurer la survie de votre société, et doit être monitorée différemment de la comptabilité.

Notions-clés de trésorerie


La trésorerie est l’ensemble des sommes d'argent disponibles (sur les comptes bancaires, caisses, placements,...) dont dispose l’entreprise à un moment donné. Elle est palpable et réelle.

Elle résulte de la différence entre les encaissements et les décaissements, donc les entrées et sorties d’argent.

À quoi sert la trésorerie ?


La trésorerie est absolument indispensable à toute gestion d'entreprise.
Elle permet :
  • de connaître l’état de ses finances à l’instant T ;
  • d’optimiser l'équilibre financier de l’entreprise, et éviter le risque de cessation de paiement ;
  • d’optimiser la gestion du cash (augmenter la rentabilité, couvrir les risques liés aux taux d'intérêts et de change, ...), et donc faire des économies et gagner plus d’argent ;
  • et surtout : de prendre des décisions.

Le suivi de la trésorerie n’est pas une obligation légale, mais c’est très important pour pouvoir se projeter dans le futur et prendre les bonnes décisions stratégiques pour l’entreprise.

Pour en savoir plus, découvrez le guide complet de la gestion de trésorerie en entreprise : Markdow MOOC   Resources intext  7

Le plan prévisionnel de trésorerie


Exemple de plan de trésorerie prévisionnel


Le plan prévisionnel de trésorerie est un document qui sert à prévoir sa trésorerie sur le moyen et long terme. En général, il est établi sur 12 mois.

On liste toutes les catégories d’encaissements et décaissements, et on projette les flux à venir pour chaque mois.

Ce tableau sert aussi pour le suivi : on vient comparer tous les mois le réel avec le prévisionnel, et on peut ajuster les projections des mois suivants. On en reparle bientôt lors d'une prochaine session !

Besoin de plus de conseils pratiques pour gérer votre trésorerie ? Découvrez nos 12 commandements dans cet article. Markdow MOOC   Resources intext  7

Notions-clés de comptabilité


C'est quoi la comptabilité ?


La comptabilité est un système d'organisation des données qui permet de fournir un état de la situation financière de l'entreprise.

On distingue la comptabilité générale et la comptabilité analytique.

Comptabilité générale

La comptabilité générale est obligatoire pour toute entreprise commerciale. Elle consiste à produire des états financiers à la fin d'un exercice comptable :

  • le compte de résultat,
  • le bilan,
  • les annexes.

Comptabilité analytique

La comptabilité analytique, contrairement à la comptabilité générale, n’est pas une obligation pour les entreprises, mais elle est fortement conseillée. Son principal objectif est d’analyser tous les coûts liés à l’activité de l’entreprise et de déterminer la rentabilité. Cela correspond au contrôle de gestion.

À quoi sert la comptabilité ?


La comptabilité générale est une obligation légale, qui permet à l'État de calculer les impôts comme la TVA et l’IS.
Pour l’entreprise, elle remplit plusieurs missions :

  • Elle permet de savoir si l’entreprise est rentable.
  • C’est aussi un outil de communication : elle permet de présenter la situation économique de l’entreprise, grâce aux documents de synthèse des comptes annuels. Elle constitue un langage commun avec les associés, les banquiers, les salariés…
  • et enfin, c’est un outil de gestion. C’est souvent le socle de l’analyse pour le dirigeant, le contrôleur de gestion, et même le trésorier.


Les principaux tableaux comptables


À la clôture de l’exercice comptable (à la fin d’une année calendaire ou glissante), l’entreprise doit établir les éléments de comptabilité générale : le bilan, le compte de résultat, l’annexe, qui sont des états financiers obligatoires.

Le compte de résultat