2021 : comment faire un budget prévisionnel en période de crise ?

La crise sanitaire de 2020 et les mesures politiques prises en conséquence ont créé un bouleversement sans précédent dans la vie des entreprises françaises. Avec un impact économique immédiat : de nombreuses sociétés ont dû faire face à des problèmes de trésorerie. À l’heure actuelle, personne ne sait quelles surprises nous réserve 2021 ; les dirigeants et responsables financiers qui s’apprêtent à faire un budget prévisionnel se retrouvent en difficulté pour établir leurs prévisions de trésorerie. Quelques pistes dans cet article.

2020, une année qui a bousculé toutes les entreprises

L’année 2020 a été particulièrement mouvementée. Le premier confinement a stoppé net une grande partie de la vie économique de la France : la plupart des commerces ont dû fermer, les flux de voyageurs ont cessé, les frontières se sont closes, tous les événements ont été annulés, certaines entreprises ont gelé leur activité et d’autres ont dû mettre en place le télétravail complet en catastrophe. En mai 2020, 91% des dirigeants de PME anticipaient un impact négatif de la crise sur leur activité, dont 41% prévoyaient une baisse de plus de 30 % de leur chiffre d’affaires 2020 (source : BPI France Le Lab).

Le déconfinement s’est fait en demi-teinte, sans réel retour à la normale dans la vie des Français. Et le répit a été de courte durée : le reconfinement fin octobre, même s’il s’est avéré un peu moins strict que le premier, a été un nouveau coup dur pour les entreprises. En novembre 2020, 46 % des dirigeants de PME anticipent une dégradation de leur situation de trésorerie dans les mois à venir, et 4 % envisagent le recours à la liquidation (source : BPI France Le Lab).

>> Découvrez toutes nos ressources dédiées à la gestion de crise Covid-19 <<

Des business models revisités

La crise de 2020 a créé un bouleversement sans précédent pour les entreprises, qui ont dû s’adapter aux contraintes du confinement pour continuer à avancer coûte que coûte. Certaines entreprises se sont entièrement réinventées pour faire face à l’immobilisation quasi totale de la population mondiale et de l’absence d’échanges physiques.

Ces changements très rapides touchent plusieurs domaines de la vie des entreprises :

  • Les business models évoluent : certaines pratiques se sont démocratisées (Click and Collect, Dark Kitchen, Commerces Éphémères…) et des innovations ont émergé au sein des entreprises (digitalisation, VR…).
  • Les environnements de travail et les pratiques internes ont été révolutionnés : télétravail généralisé, vidéoconférences, respect des règles d’hygiène et distanciation sociale….
  • La base de coût des entreprises a changé : le premier confinement a poussé les entreprises à revoir chacune de leurs dépenses, avec une priorité absolue donnée à la productivité.

Résultat : toutes les entreprises ont été impactées d’une façon ou d’une autre par le confinement, et leur trésorerie s’en est ressentie.

L’impact de la crise sur la trésorerie des entreprises

Pour la plupart des entreprises, la situation sanitaire et les confinements successifs ont eu des conséquences désastreuses en termes de rentrées d’argent. Beaucoup de sociétés ont rencontré des problèmes de trésorerie, avec un niveau d’alerte plus ou moins élevé en fonction du secteur d’activité et des réserves en trésorerie.

Les facteurs qui ont joué sur la trésorerie :

  • Revenus en forte diminution
  • Activité partielle / licenciements / gel des embauches
  • Important niveau de stock pour les producteurs et distributeurs de marchandises

Avec des frais fixes qui s’accumulent tous les mois mais des rentrées d’argent fortement diminuées voire coupées net (restauration, commerces physiques, tourisme, BTP…), les réserves de cash s’épuisent et la trésorerie se retrouve en tension. Pour certains, la situation financière s’est dégradée en quelques semaines et c’est l’entreprise entière qui se retrouve en péril. Pour d’autres entreprises moins directement touchées ou avec des réserves financières plus importantes, l’enjeu de trésorerie se joue à plus long terme. Dans tous les cas, la gestion de trésorerie est un enjeu majeur en cette période.

>> Retour d’expérience : comment un franchisé Pizza Hut gère sa trésorerie en temps de crise <<

Les dispositifs d’aide aux entreprises

Pour aider les entreprises à surmonter cette mauvaise passe, l’État a mis en place un certain nombre de mesures qui ont pour but de soulager leur trésorerie. Aides coronavirus-V2

Avec le deuxième confinement en octobre, certaines mesures ont été modifiées ou prolongées : c’est notamment le cas des PGE (prêt garanti par l’État). Ces dispositifs sont salvateurs, mais ils s’avèrent plus adaptés à une crise “courte”. Ils sont revisités au fur et à mesure de la crise ; il est difficile d’avoir une visibilité sur leur prolongation en 2021. Plus que jamais, il est indispensable de mettre à plat sa trésorerie et d’anticiper l’avenir.

À lire aussi : Le prêt garanti par l’Etat (PGE) : ce que nous apprend l’expérience <<

Quelles perspectives pour 2021 ?

Prévoir sa situation financière en 2021 s’avère complexe, et dépend de plusieurs facteurs :

  • La situation sanitaire n’est pas maîtrisée : la sortie de crise reste incertaine en 2021, avec un retour à la normale probablement très long (vaccin, risque de 3ème vague...).
  • La pérennité et l’ampleur des mesures gouvernementales ne sont pas assurées : que va-t-il advenir des mesures telles que le PGE, l’activité partielle, le Fonds de Solidarité… ?
  • On peut s’attendre à une potentielle hausse de défaillances d’entreprises suite à l’année écoulée, ce qui va créer un effet domino pour leurs clients et fournisseurs.
  • Les conditions d’accès au financement peuvent changer dans les mois à venir ; à l’heure actuelle, difficile d’avoir de la visibilité sur ce sujet.

Dans ces conditions, il est bien difficile de savoir “à vue de nez” quelles seront les conditions financières de votre entreprise en 2021.

Pourquoi établir un budget prévisionnel pour 2021 ?

2020 nous a prouvé qu’une crise pouvait survenir à tout moment et que, faute de réserves de trésorerie suffisantes, l’entreprise pouvait rapidement se trouver en grave difficulté. Le pilotage financier est plus que jamais un des facteurs clés de survie et de succès. En tant que dirigeant ou responsable financier, il est nécessaire de garder la tête froide et d’anticiper l’année à venir de manière rationnelle. En créant ou en mettant à jour votre budget prévisionnel, vous pourrez anticiper au mieux votre trésorerie sur l’année à venir, et prévoir les potentielles pénuries de cash. Le budget prévisionnel de 2021, en récapitulant les entrées et sorties d’argent sur l’année, va vous permettre de projeter votre activité mois après mois.

Webinar budget 2021

Pour plus d’informations sur le budget prévisionnel 2021, accédez au replay du webinar “La bonne approche pour construire votre budget 2021

Faire un budget prévisionnel 2021 : deux grands cas de figure

Les entreprises ne sont pas égales face à la crise de 2020 : certaines se sont retrouvées en grande difficulté très rapidement, d’autres ont subi un contrecoup limité, et pour certaines la période a même été synonyme d’opportunité.

Société à la trésorerie limitée et aux revenus inexistants :

Pour les entreprises les plus touchées par la crise, telles que les petites structures sans grande réserve de cash, la problématique principale est de faire face aux charges courantes et incompressibles : salaires, fournisseurs… Pour créer votre budget prévisionnel 2021, votre approche va donc être centrée sur les coûts. Le principe est de calculer votre base de coût, de prévoir vos revenus minimums et d’analyser la trésorerie restante. En fonction, il vous faudra peut-être réduire encore vos dépenses.

Société à la trésorerie sécurisée :

Pour les entreprises moins directement impactées par la crise ou qui n’ont pas de problématique de trésorerie à très court terme, les enjeux vont être différents :

  • Amortir les impacts de la crise
  • Sécuriser l'exécution de la roadmap stratégique
  • Anticiper la rupture de cash à 1 ou 2 ans

Pour la mise au point de votre budget prévisionnel 2021, vous allez donc avoir besoin de vous projeter à plus long terme, et d’anticiper différents cas de figure. La bonne pratique consiste à établir 2 scénarios :

  • Un scénario de base, réaliste, avec vos entrées et sorties d’argent prévisionnelles. Par exemple, pour les restaurants, on peut imaginer une reprise de l’activité en février 2020. Ce budget pourra être partagé avec vos investisseurs ou en interne.
  • Un “stress case”, c'est-à-dire un scénario pessimiste, dans la situation la plus dégradée. Cela permet de savoir combien de temps les réserves de trésorerie vous permettront de tenir dans le pire des scénarios, et à anticiper les problématiques de financement.

>> Envie d’en savoir plus sur les scénarios prévisionnels ? Ce replay de webinar peut vous intéresser ! <<

Comment établir son budget prévisionnel ?

Le principe du budget prévisionnel de trésorerie est plutôt simple : il consiste à anticiper dans un tableau ses encaissements et décaissements par mois sur une période de temps donnée (généralement un an). Cependant, pour utiliser correctement cet outil et piloter efficacement votre trésorerie, il est important d’adopter certaines bonnes pratiques.

Dans notre livre blanc gratuit consacré au budget prévisionnel de trésorerie, vous trouverez la réponse à vos questions :

  • Pourquoi faire un budget prévisionnel ?
  • Quelle approche pour construire votre prévisionnel ?
  • Quels scénarios pour prévoir votre trésorerie ?
  • Comment faire évoluer votre budget prévisionnel ?

CTA livre blanc budget

Source de l'image à la une : freepik

Vous aimerez aussi